Régime normal léger

Le régime normal-léger est destiné aux personnes présentant un inconfort digestif.                                                                                                                                                   Cet inconfort digestif peut être lié à :

– une quantité importante de lipides ;

– une teneur en fibres (solubles, insolubles ou animales : les viandes de deuxième ou de troisième catégorie sont plus riches en collagène et en lipides) ;

– l’acidité des préparations ;

– des aliments ou préparations épicés, à goût fort : plus difficiles à digérer ;

– la consommation d’alcool ;

– l’activité physique, qui limite la vascularisation pour la digestion (il faudra attendre 2h30 à 3h) ;

– l’anxiété, le stress, la prise de repas top rapide (quantité ingérée / temps court).

On devra donc limiter, voire supprimer les aliments qui ralentissent cette digestion : aliments riches en lipides, préparations très épicées, aliments riches en fibres ou responsables de flatulences (légumes secs, choux, …) et tous
les aliments au goût fort ou provoquant des régurgitations acides.

Par ailleurs, on évitera de consommer trop de lipides dans un même bol alimentaire et on préférera les répartir sur la journée.                                                 Enfin, on ajoutera des matières grasses sous forme crues, car les matières grasses cuites sont indigestes. Il faut donc privilégier la qualité à la quantité.

Concernant les apports en fibres : on pourra apporter 20 à 30 g par jour, en favorisant les fibres solubles qui sont moins irritantes.

Les besoins hydriques vont dépendre de la dépense énergétique journalière : 1 mL d’eau pour 4,18 kJ (ou 1 kcal) d’apport énergétique total.                                               L’eau est la seule boisson indispensable.

Concernant le nombre des repas,  la répartition journalière est de 3 repas par jour mais on peut aller jusqu’à 4 à 6 repas par jour si besoin afin de limiter les quantités consommées et ainsi d’éviter les problèmes digestifs et le rassasiement trop rapide pour une personne qui a des apports énergétiques trop faibles.

Quels sont les conseils généraux que l’on peut proposer dans le cadre d’un régime normal-léger? 

– Prendre son temps, manger assis, en mastiquant bien : au moins 20 à 40 min (idéal : 30 min) ;

– Prendre les repas au calme, dans une ambiance agréable, sans situation de stress ;

– Eviter les vêtements trop serrés ;

– Favoriser un temps de repos après le repas : marche digestive tranquille ou repos en position assise (pas allongée,
pas de sieste) ;

– Boire en dehors des repas, et 1 à 2 verres maximum pendant les repas afin d’éviter la distension de l’estomac qui
augmenterait le temps de digestion.

Remarque: La consommation de tabac et d’alcool perturbent la digestion.

De plus, toutes les boissons excitantes sont à éviter en grande quantité, surtout au niveau des repas : le café est la
1ère chose à limiter. Les eaux pétillantes ne font pas particulièrement digérer, sauf les eaux riches en HCO3-.

Quels sont les aliments à privilégier? 

– Produits laitiers: lait écrémé ou demi-écrémé, yaourts, fromages blancs à 20%, faisselle, fromages < 45 % MG. Eviter les produits trop riches en matière grasses, les fromages persillés, à l’ail, …, au goût prononcé.

– Produits carnés: viandes de première catégorie, maigres, volaille,  poissons blancs, maigres, oeuf (cuisson type à la coque).                                                                    Les fruits de mer et crustacés sont autorisés en fonction de la tolérance personnelle.

Eviter les fritures et les cuissons trop grasses et/ou trop épicées.

– Produits céréaliers: toutes les céréales ordinaires sont autorisées, le pain de la veille. Cependant, le pain trop frais, à mie chaude, les céréales trop riches en fibres ainsi que les légumes secs sont à éviter car ceux-ci provoquent des risques de ballonnements et de flatulences.

– Fruits et légumes: tous sont permis, à l’exception des choux, des artichauts, de la mangue, de la tomate appertisée, des fruits rouges et des fruits oléagineux, car ils peuvent provoquer également des flatulences.                             Les tomates fraîches sont plus ou moins à éviter selon la tolérance personnelle. L’acidité de l’orange et le citron sont plutôt bien tolérés.

– Matières grasses: uniquement crues et en quantité contrôlée. Cependant, éviter l’huile de foie de morue, le saindoux, les lipides à goût fort et les fritures.

Produits sucrés: Tous sont autorisés à l’exception du chocolat.     Cependant, les produits sucrés sont à consommer en très petite quantité car notre organisme peut très bien vivre sans.

– Boissons: 

l’eau est la seule boisson indispensable pour notre organisme. Les boissons  surtout riches en HCO3- sont intéressantes type Saint-Yorre, Vichy célestins ou  Badoit. Eviter l’alcool et les boissons excitantes comme le café ou le thé.

 Epices et condiments: privilégier les épices fraîches.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *